chaise ergonomique

Comment bien installer une chaise ergonomique ?

Vous exercez une activité qui vous oblige à rester assis pendant plusieurs heures ? Votre santé compte autant (sinon plus !) que votre productivité.

Il est donc conseillé d’aménager un poste de travail qui vous permettra de travailler dans les meilleures conditions et l’adoption d’une chaise ergonomique figure parmi les options prioritaires. Découvrez comment l’installer pour en tirer pleinement profit.

Qu’est-ce qu’une chaise ergonomique ?

Ce n’est pas parce qu’une assise vous offre un excellent niveau de confort qu’elle est forcément ergonomique. En effet, la chaise ergonomique optimise le confort en favorisant une bonne posture et en s’ajustant à votre morphologie. Le respect de certaines normes s’impose donc pour qu’un siège puisse être considéré comme ergonomique.

La NF EN 1335-1 constitue notamment une référence puisqu’elle définit l’ensemble des caractéristiques à prendre en compte dans la conception d’un tel meuble. D’après cette norme, la chaise ergonomique se dote d’un piètement à roulettes doté de 5 branches afin d’assurer la stabilité et de permettre une certaine mobilité.

Le rembourrage doit par ailleurs être suffisamment ferme pour offrir un appui de qualité, ce qui se conjugue à des exigences de porosité dans l’optique d’assurer une bonne circulation de l’air. La chaise ergonomique doit également être ajustable à tous les niveaux : hauteur et inclinaison de l’assise, mais également des accoudoirs et du dossier, tension de basculement, soutien lombaire… les réglages variant selon le modèle.

Afin de mieux s’adapter aux différentes conditions de travail, la chaise ergonomique peut se doter de nombreuses options comme un support dorsal, un coussin pour limiter la pression sur le coccyx, un système de chauffage/climatisation et plus encore. Pour trouver une chaise ergonomique qui vous convient, rendez-vous sur le site d’Ergo-Corner.

Comment bien installer une chaise ergonomique ?

Vous avez repéré un modèle qui vous plaît sur une boutique spécialisée ? Assurez-vous que ses caractéristiques s’adaptent à vos besoins et à votre morphologie avant de passer commande puis effectuez l’installation en suivant des étapes spécifiques avant de vous servir de votre chaise ergonomique.

Commencez par vérifier la distance entre l’assise et le repose genoux. A ce stade, le plus important est de vous garantir une grande aisance lorsque vous vous installez mais aussi à chaque fois que vous aurez besoin de vous lever. Assurez-vous que vos genoux puissent se plier de manière confortable.

ordinateur

Il est temps de penser à la largeur d’assise. En vous basant sur les dimensions communiquées, vous serez en mesure de confirmer si la chaise présente une largeur supérieure à celle de vos hanches. Cela vous permettra de bouger sans éprouver de gêne.

Ne négligez pas l’angle d’assise, sachant qu’une inclinaison importante garantit une meilleure posture. L’angle minimum devrait correspondre à 25°, la pente étant évidemment orientée vers l’avant.

Lorsque l’on parle de chaise ergonomique, le dossier est tout à fait optionnel. Les réglages personnalisés ainsi que l’angle d’assise de la chaise suffisent à vous assurer un confort optimal. Cependant, pouvoir vous adosser reste un luxe accessible alors autant en profiter.

Nous arrivons justement à la phase des différents réglages. Dans l’idéal, les ajustements de l’angle d’assise et de la hauteur se feraient distinctement. Lorsque ce n’est pas possible, il ne faut pas hésiter à faire des essais jusqu’à ce que le résultat soit concluant. Dans la plupart des cas, l’inclinaison de l’assise est modifiée lorsque vous soulevez ou abaissez le siège et c’est tout l’intérêt de procéder aux vérifications qui s’imposent.

Une fois votre chaise correctement installée, vous devez adopter la position adéquate. Pour cela, trouvez l’équilibre en positionnant votre torse en avant par rapport à vos hanches. Vous sentirez que les muscles centraux sont sollicités, ce qui vous amènera automatiquement à redresser votre dos. Votre posture sera ainsi idéale pour maintenir votre colonne vertébrale dans une position ergonomique.

Vérifiez également vos genoux : il est important qu’ils ne soient pas excessivement fléchis. Si vous réussissez à soulever le tibia inférieur lorsque vous êtes assis, c’est un excellent indicateur. Selon la longueur de vos jambes, vous risquez en effet d’avoir l’impression d’être à l’étroit. Si la pression exercée sur vos genoux est trop importante, la circulation sanguine s’en trouvera automatiquement compliquée et comme vous vous en doutez, vous perdez l’avantage de l’ergonomie.

Si vous avez investi dans une chaise non pivotante, il sera important d’organiser votre poste de travail de sorte à avoir tous les objets qui vous sont indispensables à portée de main.

Toutes les caractéristiques de la chaise ergonomique visent un objectif précis : préserver la santé de votre dos même si votre activité induit une certaine forme de sédentarité. La chaise ergonomique fait donc naturellement partie des mobiliers utilisés en prévention des TMS (troubles musculosquelettiques), ce qui explique pourquoi on la retrouve dans un nombre croissant d’entreprises mais également dans les bureaux aménagés dans le cadre du télétravail. Installez-la vôtre convenablement et profitez-en !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *