base-de-donnees

Tout savoir sur le Big Data

Littéralement « groupe volumineux de données », le Big Data désigne régulièrement un ensemble important de données numériques qui nécessite, de fait, un traitement et une gestion spécifiques afin de pouvoir en retirer des résultats concrets. Il existe le salon du Big Data Paris, je l’ai testé pour vous !

Qu’est-ce que le Big Data ?

Les entreprises sont souvent confrontées à ce phénomène et plus particulièrement les entreprises commerciales sur le web, à fort enjeu commercial et marketing. L’idée étant pour ces structures de parvenir à gérer d’énormes volumes de données, le plus souvent en temps réel.

La problématique du Big Data est souvent résumée par le biais des 5V, pour Volume, Vitesse, Variété, Véracité et Valeur. Le volume désignant ici les masses de données sans cesse en augmentation, et qu’il faut parvenir à traiter. La vitesse de collecte des données est, quant à elle, inséparable désormais d’une analyse et d’une exploitation dans un temps très court. La variété des données désignent également le caractère relativement déstructuré des données, qui peuvent ainsi provenir de plusieurs sources, comme les réseaux sociaux.

Comment fonctionne le Big Data ?

Pour traiter et gérer des ensembles de données, les entreprises ne peuvent s’exonérer de faire preuve de méthode et d’employer un certain nombre de technologies dédiées. L’enjeu pour une entreprise étant de rester concurrentiel, en intégrant à la fois ces pratiques en interne (BTOB) et vers l’extérieur et la clientèle (BTOC).

Dès lors, la réalisation d’une « plateforme » de recueil de données est primordiale. Si les solutions traditionnelles de base de données relationnelles s’avèrent insuffisantes pour traiter des données non-structurées, les fameux Data Warehouse ne sont pas forcément mieux lotis, du fait souvent de leur ancienneté. Ces lieux de stockage sont en effet limités dans leur capacité à capturer et traiter des formats de données récents, dans un temps de traitement acceptable.

Restent alors les infrastructures de serveurs, telles que Hadoop qu’on peut considérer comme une véritable infrastructure de traitement massif des données. La particularité de ce framework est d’être open-source, c’est-à-dire que son code source est accessible pour les développeurs. Des moteurs de recherche comme Google et Yahoo utilisent ce type de technologies, de même que les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Linkedin. Pour la protection de vos données en France il y a la CNIL mais pour l’international il y a le Groupe de travail « Article 29 » (G29), pour plus d’information, cliquez ici.)

J’ai testé pour vous le salon du Big Data Paris

Le salon du Big Data qui se tient à Paris réuni chaque année, et durant quelques jours, les acteurs les plus influents de la filière pour discuter innovation et tendances. En tant que passionné de la question, j’apprécie particulièrement les différents aspects du salon : entre approche didactique et discours avancé à destination des entreprises en pointe dans le secteur du Big Data, tous les professionnels désireux d’en savoir plus sur les aspects concurrentiels du traitement des données sont assurés de trouver une réponse claire à leur question. En se rendant de salon en salon et de conférences en conférences, il est possible de partir à la découverte de questionnements enrichissants sur un environnement numérique en perpétuel transformation.

One comment

  1. Merci pour cet article ! En tant que dirigeante d’une PME informatique, je suis souvent amené à me poser des questions complexes sur la façon d’aborder efficacement le traitement des données. Et comme la nature de ces données dans mon travail est particulièrement changeante, avec l’introduction des réseaux sociaux et des données non-structurées en général, je songe sérieusement à investir dans des outils et des compétences spécifiques afin de conserver le caractère performant de mon business.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *