Blockchain, c’est quoi?

Vous connaissez le blockchain ? Oui, je sais il fait parti de ces termes barbares dont on a peur à première vue, de plus qu’il est en anglais, on s’imagine tout de suite mille scénarios. Si vous ne savez pas ce que c’est, je vous propose aujourd’hui d’en parler dans cet article. Je ne suis pas un spécialiste dans le domaine, mais j’espère pouvoir vous apporter des réponses claires à vos interrogations.

Le blockchain, avenir et évolution ?

           Si vous ne savez pas ce qu’est le blockchain, je vais vous expliquer en tâchant d’utiliser de mots simples. Il s’agit d’une technologie de stockage et de transmissions d’informations. Ce qui différencie le blockchain des autres systèmes de ce genre c’est que les échanges sont transparents, ouverts à tous, mais sécurisés et qu’il fonctionne sans aucun organe de contrôle.

               Le blockchain est ainsi une base de données, partagée par ses utilisateurs sans intermédiaires et contenant l’historique de tous leurs échanges depuis la création de leur compte. Étant une base de données sécurisée, seuls les utilisateurs peuvent y avoir accès, sauf pour le blockchain public évidemment.

Ce qui fait encore sa différence c’est que le blockchain est indestructible, on ne peut pas effacer les données qui y ont été entrées. Une vraie révolution en matière de stockage et de protection de donnée je pense bien.

Comment ça marche en réalité ?

           Je commence avec le blockchain public, assimilable à un grand livre de comptes que tout le monde pourrait remplir sans aucun pouvoir d’en effacer le contenu selon un mathématicien. Il faut savoir que les blockchain publics fonctionnent avec une monnaie, le token, en d’autres termes un jeton programmable.

           Quand vous faites une transaction, elles sont regroupées par bloc puis validées par des nœuds. Le bloc est ensuite ajouté à toutes celles qui ont déjà été créées par l’utilisateur, rendant la transaction visible par tous.

           Le fonctionnement est sensiblement le même en ce qui concerne les blockchain privés, à la différence près que les transactions ne sont pas visibles par tous les utilisateurs. Seule une poignée d’usagers peuvent les voir.

2 comments

  1. Ce que j’aime surtout dans le blockchain c’est cette transparence au niveau de tous les échanges. Si vous souhaitez pouvoir vous assurer du bon déroulement de tous vos échanges, c’est une idée à ne pas négliger. Aucun moyen de tricher ou de cacher quoi que ce soit.

  2. Bonjour, étant débutant dans le domaine informatique cette notion de blockchain est quand même pas simple à intégrer. Mais une petite question : c’est sécur ce type de chose ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *